Petit Journal d’une Jeune Eveillée – Epilogue

Un peu plus tôt dans le mois, j’ai fait une drôle d’expérience.
J’ai pensé que je rêvais, mais je savais aussi que c’était peut-être vrai.
Aujourd’hui, je le sais.
Le stage en atteste.
Il est ce fameux cadeau.
Oui, j’accepte le cadeau avec une joie et un plaisir infini.

Namasté

J’accepte le cadeau

Mardi 11 juillet, 4 h du matin, je me réveille.

J’ai du mal à me rendormir, je tourne et me retourne.

Je ressens une douleur dans le dos, entre les omoplates, comme une forte pression. Ca passe et ça revient.

Je me tourne encore.

Je me tourne enfin vers la fenêtre, la lueur de l’aube arrive doucement.

Je ferme les yeux, et imprégnée de cette douce lumière, je réalise soudainement que mon bonheur ne peut en aucun cas venir de l’extérieur. Il est en moi et je dois le cultiver en moi. Je me souviens alors des conseils de Yannick Vérité : cultiver la gratitude, sa propre grandeur, être généreux envers soi et la joie (gaité).

Je me répète alors que j’ai de la grandeur. Que j’ai de belles qualités. Que j’ai une énergie créatrice en moi. Et je remercie l’Univers pour ce que je vis en ce moment. Je ressens la joie, la plénitude.

Je suis grande, j’ai des qualités… je répète et sens mon bonheur grandir en moi. Je ressens la joie. Je suis grande, je sens l’énergie de l’amour envers moi-même qui arrive.

Grandeur, énergie, joie… Grandeur, énergie, joie… Grandeur, énergie, joie…

Je perçois une lueur sur ma droite, comme une belle étincelle.

Grandeur, énergie, joie…

Elle grandit, elle s’approche, elle est belle, elle rayonne.

Grandeur, énergie, joie…

Elle rayonne de plus en plus, elle brille de couleurs inhabituelles, du noir, du mauve, du blanc.

Elle est là, en face de moi.

Sur moi ?

Elle est à ma place et elle rayonne.

C’est une grande puissance, elle est verticale, elle est grande. Je sens toute sa grandeur et je comprends, je sais. Je ressens ce qu’elle est. Je ressens une sérénité que je n’ai jamais connue jusqu’alors, un bien être infini, une plénitude absolue.

Je profite de ce bonheur inégalé.

Grandeur, énergie, joie… plus je répète, plus tout s’intensifie, la lueur, la plénitude, la joie. Grandeur, énergie, joie…

Je me remplis de l’instant, je me remplis d’elle jusqu’à ce que je réalise.

Je crois bien que c’est elle. Je crois que c’est mon énergie créatrice. Elle est là. Elle veille sur moi. C’est moi ?

Je prends alors conscience que je suis dédoublée.

Moi, je suis à côté, à ma droite ; et je suis là. Tout en grandeur, en absolue sérénité. Je rayonne. Je suis bien et j’ai de la tendresse pour celle qui est à ma droite.

Je réalise que cette entité, que j’ai encore un peu de mal à reconnaître comme moi-même, est omnipotente, un potentiel infini en tout.

Et je comprends enfin.

Elle EST.

Elle, elle EST.

Je comprends que moi, à droite, je ne suis qu’un récepteur. Je n’existe que par ce que je reçois. Elle, elle EST.

Je suis bien, je ressens de la gratitude. Je profite.

Arrive alors un Monsieur. Il a les cheveux très courts. Il porte des lunettes. Il a surtout un énorme paquet sous le bras droit.

Il est là, en face de moi.

Je sais qu’il est venu pour moi, mais il ne peut pas parler.

J’essaie de comprendre, je sais que quoi que je demande, il ne pourra pas répondre.

Je le regarde amicale et lui propose de s’assoir à ma droite en attendant. En attendant qu’on puisse communiquer, probablement.

Il comprend, il s’assoit, il attend.

Je suis heureuse, je suis bien.

Ma belle lueur s’éteint doucement. Je me retrouve seule, avec moi. La meilleure chose qu’il me reste à faire maintenant est de me rendormir et de rêver pour faire une mise à jour avec mes autres moi.

Je n’ai plus de douleur dans le dos. Je suis bien. Je suis heureuse, je me sens épanouie.

Je me rendors.

Je rêve.

📌

A lire également dans mon Petit Journal d’une Jeune Eveillée :

Jour 1 : Dimanche, En route

Jour 2 : Lundi, Respire !

Jour 3 : Mardi, Il y a trop de gens qui m’aiment

Jour 4 : Mercredi, Percutée

Jour 5 : Jeudi matin, J’entre dans l’Amour

Jour 5 : Jeudi après-midi, Je suis née le 24 août 2017

Jour 6 : Vendredi, Je suis enfin moi-même

Epilogue, j’accepte le cadeau

Le Vrai Stage

J’ai compris

Retour d’Eveil

Analogie de l’Eveil

Et maintenant…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :