Analogie de l’éveil

Imaginez…

Imaginez que vous vivez dans une maison aux volets fermés.

Et en réalité, vous ne savez même pas que cette maison a des volets. Alors vous vivez votre vie, simplement, normalement, à l’intérieur de cette maison qui constitue tout votre monde.

Et puis un jour vous commencez à avoir des doutes. Certaines personnes rapportent qu’elles auraient vu ce qu’il se passe en dehors de la maison.

Quoi ? Il existe un dehors ?

Intrigué vous vous renseignez, vous enquêtez, vous cherchez, et plus vous cherchez, plus vous tombez sur des témoignages qu’il y a un « ailleurs », qu’autre chose existe et que des gens l’ont rencontré ou vécu, il y en a même qui disent comment faire pour y aller.

C’est mon postulat de départ.

C’est comme ça que j’ai vécu pendant longtemps.

Et une nuit, j’ai vécu une chose étrange. Je ne savais pas trop si je naviguais entre rêve ou réalité, mais j’avais cette sensation extraordinaire que c’était vrai.

Puis est venu ce fameux stage du mois d’août 2017.

Au fil des jours et des méditations _ mais je ne le comprenais pas encore _ de petits volets s’ouvraient. J’avais désormais la confirmation de part ce que je vivais alors, qu’il existait bel et bien quelque chose que je ne connaissais pas et qui se situait  « ailleurs », dans d’autres sphères… en dehors de ma maison.

C’était extraordinaire et exaltant, c’était passionnant.

Ce jeudi là, tous mes volets se sont ouverts, d’un coup, brutalement. Et j’ai vu.

J’ai pris conscience de « l’au-delà », tout ce que j’avais parcouru au fil de mes lectures, témoignages, documentaires était là, sous mes yeux et je le vivais.

J’ai eu accès à tout. Du moins c’est l’impression que j’ai eue quelques temps car avec le recul, je sais que je n’ai perçu qu’une petite partie, mais c’était déjà colossal.

J’ai eu accès à la télépathie, à la clair-voyance, au clair-ressenti… tous mes sens étaient en alerte et très sollicités.

Cela a été une expérience incroyable.

Mes volets étaient ouverts. Je voyais clair dehors, je voyais tout ce qu’il s’y produisait, je comprenais tout ce que c’était.

Mais aussi, les volets ouverts ont laissé passer une lumière qui éclairait ma maison d’une toute nouvelle façon.

Mon quotidien changeait, je changeait avec lui. Ou l’inverse. J’étais bien, exceptionnellement bien, je me sentais être enfin moi-même, libre, sereine, heureuse.

Je comprenais la vie, je me comprenais moi-même. Tout devenait extrêmement simple, et beau.

Mais petit à petit, les volets ont commencé à se refermer. Pas tous d’un coup. Quelques un à la fois.

Ma maison devenait un peu plus sombre chaque jour, chaque semaine. J’étais déroutée, je ne comprenais pas. Plongée dans la pénombre j’ai tenté de forcer quelques volets, mais cela n’a pas fonctionné. Et même, plus je forçais, plus je rageais, plus ils se fermaient solidement. J’étais désemparée.

L’intérieur de ma maison est devenu obscure, triste et sale.

C’est difficile de savoir. C’est difficile de désormais voir les volets et de les voir fermés. C’est difficile de savoir ce qu’il y a au-delà et d’avoir la sensation d’en être privée, comme punie.

Au final, je ne me réorganise pas vraiment dans ces conditions qui sont redevenues celles d’avant. J’ère, fantomatique, dans les pièces de ma maison. J’attends.

Je jette un oeil triste vers la fenêtre. Seules quelques rêves me laissent entrevoir que je pourrais peut-être retourner là-bas un jour.

Pour aujourd’hui, mes volets sont tous fermés.

Comme dans une maison abandonnée, la vie s’est endormie.

De minces raies de lumière traversent péniblement quelques halos de poussière.

Des draps blancs sur les meubles.

Des toiles d’araignée.

Et le silence.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :