Cheat… Day !

J’ai voulu expérimenter le cheat day.

Croyez le ou non, je ne l’avais jamais testé dans de telles proportions.

Pour mémoire, le cheat day ou cheat meal, se traduit en français par jour ou repas de « triche ». Dans le cas d’un régime alimentaire contrôlé, il s’agit d’un jour de relâche où on consomme des aliments inhabituels à notre régime, souvent caloriques, gras, sucrés et / ou salés. Pour les personnes de type Paléo dont l’alimentation est pauvre en glucides, le cheat sera pour elles un moyen de faire un rebond glucidique, c’est à dire d’apporter à leur organisme bien plus de glucides que d’habitude pour relancer leur métabolisme et la perte de graisse par la même occasion.

J’ai donc testé le cheat… day.

Il a fait suite à deux semaine très agréables où j’ai très bien géré mon alimentation, et dont les résultats ont été très satisfaisants ( ici et ).

Arrivent donc les vacances. On part à Ostende pour la St Valentin, et là je décide de ne pas faire ma difficile pour que tout le monde profite de ce moment. On choisit une pizzéria et je décide de manger comme tout le monde.

Une pizza donc.

Si vous me suivez, vous n’avez pas dû en voir beaucoup passer… et ce n’est que le début.

Bien que j’ai une perception toute relative de la notion de plaisir, je me laisse aller et le reste de la journée aura bien rempli mon ventre !! Ho que oui :

Pizza donc,

Tiramisu

Glace

1/2 gaufre pour le goûter

et frites mayo pour finir en beauté !

 

Là, j’avoue, j’ai rarement fait mieux.

J’ai tout condensé sur une journée, comme ça je suis tranquille pour un moment ! Ou presque…

Sans grosse surprise finalement, j’ai connu les mêmes désagréments que lors des fêtes. Toutefois, ceux-ci se sont manifesté un peu différemment.

Les jours qui ont suivis ont tout de même été difficiles pour moi. Cet apport massif de sucre gras n’a fait que réveiller d’anciennes addictions. Et de nouveau : craquage sur du chocolat, sur du fromage, des pommes de terre, des pâtes, pendant presque deux semaines, je me suis même entendu dire « ho pi tant pis ».

Mais non, pas tant pis !!!

Je garde mes objectifs en tête et je compte bien les atteindre.

Bon… ok, à ce rythme là, il faudra que je revoie mon planning prévisionnel 😉

Mais je ne désespère pas encore. J’ai cette force qui est mon moral, moral d’acier, même si parfois il chute un peu. Non, il trébuche et se relève !

Cette expérience jumelée à celle des fêtes ne fait que renforcer chez moi l’idée que si un « cheat » n’est pas contrôlé un minimum (je veux dire par là, choisir avec précaution les aliments hors cadre, la fréquence et les quantités) non seulement il peut ruiner nos efforts, mais il a surtout un impact sur le moral qui devient instable.

Je bascule définitivement vers une sorte de « no cheat » ou, en tout cas, plus comme ce que je viens de faire.

Je me recentre sur ce que je veux, et sur les vraies sources de mon plaisir.

Bref… No more cheat day ! 😉

Le Grand V Food_no-more-cheat-day
Découvrez cette BD vraiment très drôle : https://bouteillades.wordpress.com/2013/01/14/vite-de-linsuline/

A très vite !

🍌🏋

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :