Vaincre L’auto Sabotage Et Se Reprendre En Main – 1ère Partie

Hello !
Cette semaine, j’ai décidé de m’attaquer à mes auto sabotages (cf. #V4 – suivi du samedi 5 décembre) et à me reprendre en main.
Tout d’abord, qu’est-ce que l’auto sabotage ?
C’est cette faculté, finalement très répandue, que nous avons à nous faire échouer alors que nous approchons de notre but.
Et oui : vous êtes à deux doigts de réussir et d’atteindre votre objectif, mais votre comportement cherche à tout faire rater, et vous devez repartir de zéro ou presque.
C’est ce qui m’arrive très souvent, en particulier avec des objectifs minceur / alimentation.
Ce type de comportement se construit à partir de trois phénomènes essentiellement.

 

1 – « La mémoire du confort »

J’entends par là que notre corps et notre esprit ont de la mémoire et ils aiment s’y conforter et s’y conformer.
Quand vous prenez une décision qui change vos habitudes, votre façon de penser ou bouscule votre corps, celui-ci et votre esprit sont d’accord jusqu’à un certain point.
Ensuite, ils ne cherchent qu’une chose, retrouver ce qu’ils connaissent, c’est plus rassurant, plus sécurisant, et donne plus de confort.
C’est le fameux effet palier quand on cherche à perdre poids, c’est la peur de la réussite ou de l’inconnu.

 

2 – La puissance des croyances toxiques

Là, il faut remonter un peu dans le temps et dans nos souvenirs pour retrouver ces petites phrases (assassines) qui sont restées bien ancrées dans notre mémoire et dont, au fil du temps on a fait des vérités.
On a tous entendu (ou on s’est dit) des petites choses du style :
« tu es nul(le) en math » / « je n’y arriverai jamais » … et bien d’autres, nous sommes tous très créatifs pour cela ! 😉
L’inconvénient de ces petites phrases c’est qu’à force de répétition, on les considère comme des vérités et les choses ne peuvent être autrement, elles font désormais partie de nous.
C’est assorties au 3ème point qu’elles font des ravages.

 

3 – L’impérieux besoin de cohérence
C’est un des besoins fondamentaux de l’être humain. Nous avons besoin de cohérence, nous agissons systématiquement pour mettre en adéquation nos pensées et nos actes.
La combinaison de ces trois points a un effet dévastateur car nous tendons naturellement à retrouver un état que nous connaissons déjà qui correspond soit-disant à un confort, mais s’ajoute à cela la pure nécessité d’être fidèles à nos vieilles croyances, aussi toxiques soient-elles.
C’est donc un travail de longue haleine que de se débarrasser de ces croyances et de ne pas se laisser piéger par ces réflexes du confort et de cohérence.
Comment s’y prendre me direz-vous ?
Il existe tout un tas d’exercices en PNL (Programmation Neuro-Linguistique) pour prendre conscience et éliminer les croyances négatives, mais ici, je vous propose 3 étapes très simples pour contrer le plus vite possible l’auto sabotage :

 

1 – Conscientiser
C’est capital.
Nous générons, sans nous en rendre compte, environ 60 000 pensées par jour. Vous avez bien lu, j’ai bien mis 4 zéros derrière le 6.
Il faut donc faire notre possible pour prendre conscience d’un maximum de ces pensées. Il faut être très attentif à ce qui traverse notre esprit. Plus nous y serons attentifs (avec de l’entraînement), plus nous pourrons détecter les idées négatives qui peuvent surgir.
C’est à partir de cette étape que nous pouvons enclencher les deux suivantes.

 

2 – 1ère question à se poser
Une fois que l’on est bien attentif, on arrive à détecter les mauvaises pensées, celles qui nous font du tort.
C’est là qu’il faut agir immédiatement, dès que nous nous apprêtons à les mettre en oeuvre en nous posant la question suivante :
Est-ce que cela sert mes objectifs ?
Est-ce que ce que je m’apprête à faire sera utile à la réalisation de mon but ?
Je vous laisse répondre.

 

3 – 2ème question
La première question ayant sa réponse, imaginons maintenant que nous soyons sur le point de réaliser notre objectif et que quelqu’un s’interpose et nous oblige à nous mettre en échec en nous faisant agir à l’opposé de ce qu’il nous faut pour atteindre notre but, nous obligeant ainsi à faire marche arrière en quelque sorte.
Que pensez vous de cette personne, de son comportement ?
Lui en voudriez-vous ?
Il est fort probable qu’en ayant pris le temps de mettre en oeuvre ces 3 étapes et en particulier les deux questions, que l’on n’ai plus envie d’agir selon cette vilaine pensée, il est même possible que nous en ressortions plus fort et plus confiant, exactement ce qu’il nous faut pour continuer d’avancer vers nos rêves.
Très prochainement, je vous présenterai les deux autres actions que je mets en oeuvre pour contrer l’auto sabotage, ainsi que mon plan d’action alimentaire pour « réparer » mes erreurs de la semaine dernière.
A très vite et prenez soin de vous.
Commencez par bien pendre conscience de vos pensées, soyez « aware » 😉

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :